PINGYAO, la ville des banquiers

Après les visites de du monastère suspendu Xuan Kong Si et des grottes de Yungang, direction Pingyao (Shanxi) par le train de nuit (cf. article DATONG / PINGYAO suite de nos voyages par le train)

  • Les premières banques de Chine

La première visite de Philippe à Pingyao remonte à 2005. Petite cité protégée par le Patrimoine de l’Unesco de la démolition et des constructions récentes abusives. C’est une ville fortifiée, une ville où sont nées les premières banques de Chine, c’est par là que transitaient les fonds en provenance de la Route de la Soie notamment et des échanges commerciaux du pays. De grandes réserves d’argent en lingots y étaient stockées. Ainsi de nombreuses demeures sont des banques. Chaque maison est construite selon les mêmes principes du fengshui : une porte donnant sur un mur pour protéger les mauvais esprits qui vont tout droit, ce même mur donne sur une cour intérieure entourée de bâtiments. Dans les bâtiments, les pièces à vivre sont ornées de divers meubles. Sous les lits, une trappe permettait de cacher l’argent. La ville est entourée d’un mur d’enceintes qui encerclent la ville avec 4 portes principales. Chaque porte comporte une tour avec des armes pour repousser les ennemis ou les pilleurs, un peu comme nos anciens châteaux forts en France.

  • Le tourisme de masse a engendré le commerce de masse !!!

Depuis 2005, la ville n’a presque pas changé, merci l’Unesco ! Toutefois le tourisme de masse a engendré le commerce de masse, de nombreuses échoppes sont apparues, la ville s’est agrandie dans ce sens… Ainsi, hôtels types guesthouses, bars, commerces de souvenirs et de vêtements y ont proliférés. C’est non loin de Pingyao qu’a été tourné le film « Epouses et Concubines ».

Toutefois Pingyao reste une destination incontournable pour découvrir le Shanxi et les environs, notamment Mianshan (à découvrir dans mon prochain article)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

4 réflexions au sujet de « PINGYAO, la ville des banquiers »

  1. je comprends ta déprime Cricri… les 1ères banques en Chine pour le capitalisme occidentale !!! « Né dans une famille pauvre en 1770, Lei Lutai, le fondateur, doit interrompre ses études pour se louer à un marchand de teintures, explique le responsable du bureau local de la culture. Les succursales se multiplient. Il observe que les pièces d’argent circulent vite et pèsent lourd. L’idée lui vient, en 1824, de transformer le magasin en maison de lettres de change. Bientôt, l’Aube prospère compte une centaine d’agences à travers la Chine »
    et j’accentue ta déprime par le réseau ferrovière incroyable et l’encadrement « militarisé »!!!

  2. Les deux frères et les lions ne sont pas loin….
    Je suis intriguée par la foule à un moment sur une des photos. Rares sont vos photos où on voit autant de monde mais c’est peut-être tout le temps comme ça vous choisissez juste le bon moment, où le paysage se dégage un peu, pour cliquer ?

  3. A Pingyao, il y avait particulièrement beaucoup de monde…
    En général les lieux de visites sont tellement immenses et les infrastructures si gigantesques que la foule est relativement diluée…
    Mais aussi il y avait des visites où, il y avait peu de monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s