GUILIN / TUNXI, 24 heures de train…

Déjà plus de 16 jours de voyage, nous quittons le Guangxi en direction de l’Anhui. L’Anhui c’est la province dans laquelle vit Philippe. Nous avons pris le train pour nous rendre de Guilin à Tunxi dans l’Anhui c’est la ville principale proche des Montagnes Jaunes*.

  • 22 heures debout dans le train…

Petit hic, nous n’avions pas réservé les billets de train à l’avance pour ce trajet, il fallait donc se rendre à la gare en matinée. La gare était pleine comme à l’habitude. Plus de couchettes disponibles avant 3 jours, on choisit donc des places assises pour le train de 18h30. 24 heures de train avec une escale, ça se fait !! Deuxième petit hic, on arrive à la gare pour prendre le train, le train est déjà parti !!! Et oui, la guichetière ne nous a pas vendu les bons billets et nous n’avons pas vérifié. Plus de place dans le train, il va falloir voyager debout… 24 heures debout… Finalement nous avons de la chance, nous sommes dans le wagon des lycéens, ils bougent beaucoup, on en profite pour s’asseoir. Finalement nous avons voyagé assis*. (Cf. les articles: Beijing / Datong en train, un voyage dans le voyage et Datong / Pingyao, suite de nos voyagesen train)

  • Quelques anecdotes sur ce voyage: cf. les photos


.nous devions voyager debout… après moult palabres avec les différents responsables de train, de wagon, de… il nous est accordé l’utilisation des places pour handicapés, ce seront Dan et Dom qui accèderont par leur « ancienneté dans le groupe » à ce privilège…

.une chance comme le dit Philippe que ce compartiment soit occupé par des étudiants joyeux et fêtards !!! Très bien pour les places assises, mais très bien aussi pour la fête toute la nuit!!!

.trouver sa place pour faire un petit somme nécessite une gymnastique continuelle, entre les pieds du voisin d’en face, la tête sur la tablette de son vis-à-vis, les bagages dans le couloir, les jambes de vos voisines qui prennent leur repas, et toujours cette convoitise de récupérer une places près des fenêtres (pour pouvoir poser sa tête), etc…

.la vie qui s’agite incessante autour de vous : le train s’arrête fréquemment d’où les nombreux transferts, entrées, sorties, passages, interpellations, cris, engueulades…

.nous avons assisté à une prise de gueule entre plusieurs passagers, 2 villageois légèrement éméchés qui voulaient prendre la place d’autres personnes, nous n’étions pas loin du pugila… un bel exemple de cette façon d’être, chinoise: surtout ne pas perdre la face… les exemples furent nombreux au cours de notre périple et parfois même épiques!!!

.le responsable de compartiment qui balaye toutes les heures remplissant à chaque fois une pleine poubelle… les Chinois mangent continuellement dans le train et laissent au sol leurs détritus nombreux et variés…

.deux jeunes passagères en face de moi qui ont envie de communiquer avec moi autour de leur repas mais toujours cette barrière du langage… dommage…

.l’impossibilité de trouver une place qui n’est pas dans les courants d’air, conclusion: le rhume carabiné de Dan !!!

.avec cette angoisse constante… lorsqu’on doit aller aux toilettes, lorsque l’on veut se dégourdir les jambes, ou que l’on désire effectuer tout autre déplacement non planifié… de perdre sa place!!!

.enfin une anecdote sur cette différence culturelle, que nous appelons chez nous « le savoir vivre » : Dom va aux toilettes, laisse son livre sur la tablette, un homme qui était en face d’elle, prend le livre et le feuillette, lorsqu’elle revient il continue à le feuilleter…

Nous avons parlé du nombre plus qu’important de passagers dans les gares, de la longueur des trains, 3, 4 voire 5 fois plus longs qu’en Europe… le train est un moyen privilégié de transport pour toutes les couches sociales, entre autre les moins argentées. C’est le moyen de retourner une ou deux fois l’an chez soi lorsqu’on travaille loin de sa région. C’est le moyen de transport le moins onéreux.

  • Enfin arrivés…

Nous arrivons dans l’Anhui, à Tunxi, en fin de journée. Le patron de l’Hôtel (www.huistylehotel.com) nous attend à la gare, parfait ! Une bonne nuit de repos et demain nous serons prêts à redémarrer les visites. Il est prévu de passer une semaine dans l’Anhui, se reposer un peu après l’enchainement des visites au cours des quinze premiers jours. Ici nous visiterons des petits villages anciens et authentiques, la montagne taoïste Qi Yun Shan, les sources chaudes, les marchés, les Montagnes Jaunes*.

Publicités

2 réflexions au sujet de « GUILIN / TUNXI, 24 heures de train… »

  1. Babeth nous avait raconté cet épisode et j’avoue que les photos de vous tous apportent du piquant aux anecdotes!! ça devait être vraiment étrange comme voyage.

    • Une aventure à ne surtout pas manquer en Chine, les voyages par le train…
      Un conseil de lecture particulièrement intéressant, si cela t’intéresse : LA CHINE A PETITE VAPEUR de Paul THEROUX… super!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s